Les Actualités du Miroir du Football
Deschamps, l’architecte du désordre par François Sorton

Didier Deschamps s’est assis en Albanie pour la 100ème fois sur le banc de l’équipe de France. Comme d’habitude, il a gagné  ; comme d’habitude, on a été gagné par un ennui grandissant et glacial. Comment un architecte doté d’un si beau matériel peut-il rendre un édifice aussi laid  ?
Lire la suite

France, un grand foutoir par François Sorton Lire la suite
Le football, passions ivoiriennes par Bernard Gourmelen Lire la suite
La V.A.R, arbitre des inélégances par François Sorton Lire la suite
La Ligue 1 a tant à se faire pardonner par François Sorton Lire la suite
Coupe d’Afrique  : à bas les finales  ! par François Sorton Lire la suite
Madagascar, la belle histoire de la CAF par François Sorton Lire la suite
La Copa est pleine  ! par Simon Lebris Lire la suite
Amsud  : le Pérou ranime sa légende par François Sorton Lire la suite
Espoirs  : l’Espagne est grande  ! par François Sorton Lire la suite
Circulez, y a plus rien à voir par Simon Lebris Lire la suite
France (s)  : l’été en pente douce par François Sorton Lire la suite
Liverpool, la Coupe aux petites oreilles par François Sorton Lire la suite
Manchester City  : 98 points, 95 buts, qui dit mieux… par François Sorton Lire la suite
Ajax-Barça ou le rêve envolé par François Sorton Lire la suite
Barça ou la remontada à l’envers par François Sorton Lire la suite
J’aime quand ce sport tend vers l’œuvre d’art...Interview ReconstuireLire la suite

Lire François Thébaud

Ce site est celui des Amis de François Thébaud, en hommage à sa mémoire et à ses idées
www.miroirdufootball.com

François Thébaud, itinéraire, son parcours journalistique


Sans oublier la mémoire de Faouzi Mahjoub et Norbert Eschmann
Alfredo Di Stefano , le conquistador
Superbe article de François Thébaud (1959)
Dominer le ballon est l'une des expressions favorites d'Alfredo Di Stefano.
Ce qui n'étonnera aucun des spectateurs qui ont eu l'occasion d'admirer cet athlète à la fois puissant et élancé lorsque tête haute, poitrine en avant, il conduit le «  cuir  » avec une aisance merveilleuse à travers le réseau serré des défenseurs adverses. Lire la suite
Coupe du Monde 1904 - 1998
OMBRES ET LUMIERES

Un texte inédit de François Thébaud
Lire la suite

MONTEVIDEO
Lire la suite